Accueil Expertises chiropteresEnregistrements de chiroptères en altitude
Des relevés d’ultrasons sont effectués en altitude (80-100 m) à l’aide d’un détecteur fonctionnant en expansion de temps (SM 2) embarqué à bord d’un ballon captif, type zeppelin, d’un volume de 9 m3. Le ballon atteint une altitude de 100 m en étant gonflé au gaz Helium. Un 2e détecteur, identique à celui embarqué enregistre les chiroptères depuis le sol, afin de comparer les enregistrements faits à différentes altitudes. Le ballon est mis en place à la tombée de la nuit afin que le détecteur enregistre les ultrasons.
Dans le cas de diagnostics pour des projets éoliens, il est intéressant de savoir siroptères volent à hauteur des éoliennes. Pour ces recherches bien particulières, nous utilisons des ballons gonflés à l’helium ou un cerf-volant afin d’emmener nos détecteurs d’ultrasons en hauteur.