Accueil ArticlesFilmer les animaux sauvages la nuit
De nombreuses espèces animales (essentiellement des mammifères) sont nocturnes et les filmer pose des problèmes au caméraman. En effet, il est alors nécessaire d’utiliser une source lumineuse pour éclairer l’animal. Il existe deux sortes de sources lumineuses utilisées pour filmer la nuit : 1) l a lumière visible 2) la lumière infrarouge Rappelons qu’il est interdit d’éclairer les espèces animales avec une source lumineuse visible, ce qui est compréhensible en raison du dérangement que cela occasionne, et que cette méthode est à réserver à la recherche scientifique et nécessite une autorisation. Filmer en infrarouge présente l’avantage de ne pas déranger les animaux. Le principal inconvénient est que l’image est monochrome (verte ou noir et blanc) Il est possible d’utiliser 2 sortes de systèmes différents pour filmer la nuit : 1) un système de vision nocturne ayant une sortie video. Le principal avantage de ces appareils est qu’ils sont extrêmement sensibles aux infrarouges, et qu’ils nécessitent donc un éclairage de puissance moyenne. Leur autre avantage est que ces appareils sont généralement évolutifs, c'est-à-dire que l’on peut changer l’objectif et adapter des optiques photos ou d’anciennes optiques de cinéma. Il suffit de brancher sur la sortie vidéo de ces appareils un cable relié à un enregistreur vidéo ou à une caméra vidéo disposant d’une entrée vidéo. J’utilise un Nitemax sur lequel je monte selon les cas un 0,95/25 mm Angénieux (l’objectif le plus lumineux au monde !), un 1,4/50 Canon, un 2,8/200 Canon ou des zooms de cinéma Angénieux. L’inconvénient de ces appareils est qu’ils ne filment pas en HD… Je m’en sers donc désormais pour du repérage, de l’observation ou pour me rendre discrètement à un affût. 2) une camera vidéo présentant la fonction « nightshot » Certaines caméras (notamment les Sony) disposent d’une fonction « nightshot » c'est-à-dire la possibilité de filmer en infrarouge. Il suffit de pousser une touche pour enclencher cette fonction. Il est indispensable d’utiliser la mise au point manuelle de ces prises de vue, car la mise au point automatique a généralement du mal à se faire. Malheureusement sur les nouvelles caméras HD cette fonction disparaît peu à peu… Il est possible de continuer à utiliser le zoom de la caméra comme lors de prise de vue normale. L’éclairage Ces deux types de caméra nécessitent un éclairage infrarouge pour pouvoir filmer dans la nuit totale. Il existe de nombreuses possibilités et l’imagination est la seule limite pour se construire un éclairage infrarouge, sachant qu’il existe 2 types principaux : Type d’éclairage Il existe deux types d'éclairage : à leds ou à ampoules : Pour un éclairage à ampoule, n’importe quelle lampe peut faire l’affaire avec un filtre infrarouge posé devant (attention à ne pas faire fondre le filtre lors d’éclairage prolongé). Il est nécessaire d’utiliser une lampe puissante car le filtre atténue fortement la lumière. Selon les cas, j’utilise une puissante torche, ou un phare de voiture (avec une ampoule de 100w) et une petite batterie de voiture, ce qui me permet de filmer quelques heures… Les éclairages à leds sont très intéressants car leur consommation est faible, mais le prix est élevé lorsque l’on recherche à éclairer loin. Quelques piles rechargeables permettent d’éclairer généralement plusieurs heures... Filmer la nuit est passionnant et permet de faire des images impossibles à effectuer de jour, comme le montre les exemples suivants. http://www.youtube.com/watch?v=Gmgq4bbsu9s Les premières images sont filmées avec le système ci-dessus, puis lorsque l'on passe à des plans plus serrés, j'ai utilisé une Sony digital 8 TRV 240. http://www.youtube.com/watch?v=HY8Fa6-qVrc Les premières images sont filmées avec un appareil de vision nocturne Nitemax avec zoom Angénieux et les suivantes avec une Sony Digital 8 TRV 240.